LibertyVox • Voir le sujet - ALLEMAGNE
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 22 Juil 2018, 07:50

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 483 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 28, 29, 30, 31, 32, 33  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 17 Jan 2016, 15:45 
Davis
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 04 Avr 2006, 16:14
Messages: 915
http://www.blog.sami-aldeeb.com/2016/01/16/marieme-helie-lucas-a-propos-de-cologne/

Marieme Helie Lucas : A propos de Cologne
16 janvier 2016

Les faits avérés :

Au réveillon de fin d’année 2015 ont eu lieu des attaques concertées contre les femmes dans l’espace public, à caractère sexuel, simultanément dans une dizaine de villes, principalement en Allemagne, mais aussi en Autriche, en Suisse, en Suède, en Finlande… Plusieurs centaines de femmes, à ce jour, ont porté plainte pour agression sexuelle, vol, et viol. Ces attaques ont été perpétrées par des hommes jeunes issus de l’émigration (qu’ils soient immigrés, demandeurs d’asile, réfugiés récents, ou autre…) originaires du Maghreb et du Moyen Orient.

Les réactions ont été sans surprise : Occultation des faits, de leur coordination internationale et de leur magnitude aussi longtemps que possible par les gouvernements, leurs polices, et les media, sacrifiant comme à leur habitude les droits des femmes à la paix sociale. Levée préventive de boucliers à gauche et parmi un nombre important de féministes pour défendre les étrangers présumés ‘musulmans’ en tant que victimes potentielles de racisme (notons le glissement sémantique de ‘arabes’ ou ‘maghrébins’, une localisation d’origine géographique, comme les ont décrit les femmes agressées et la police, à ‘musulmans’.) Clameurs sécuritaires à l’extrême droite et premier passage à l’acte en Allemagne où s’est produit un pogrom anti bronzés, sans discrimination d’origine. Déni et racisme : Un schéma classique qui accompagne la montée de l’extrême droite intégriste musulmane en Europe depuis les années 80.

Réminiscences :

Centre de Tunis, rassemblement laïque et féministe anti Ben Ali : des groupes de jeunes intégristes (cela a été prouvé) entourent les manifestantes, majoritaires dans la manifestation, les isolent, les agressent sexuellement, touchant leurs sexes et leurs seins et les frappent violemment, malgré les efforts pour les protéger d’hommes de gauche qui sont venus en solidarité. La police regarde.

Place Tahrir au Caire, lieu de rassemblement de la contestation anti gouvernementale : pour la première fois, les femmes saisissent cette occasion de prendre leur place de citoyennes ; elles sont nombreuses dans les manifestations ; des groupes de jeunes gens ( à quel degré inféodés aux Frères Musulmans ou manipulés par eux ?) agressent sexuellement des centaines de manifestantes (et des journalistes de la presse étrangère), des photos de presse les montrent partiellement dénudées, il y a des plaintes pour viols. La police fait chorus et s’en prend également aux manifestantes qu’elle bastonne très violemment, soumet à des ‘tests’ de virginité, etc… Cette politique de la terreur sexuelle se poursuivra au Caire pendant des mois, les organisations féministes mettent alors sur pied une carte électronique du Caire où sont signalées les agressions en temps réel pour que des équipes de sauveteurs ( hommes) parviennent sur les lieux à temps.

Réminiscence plus ancienne encore : Alger, été 1969, 1er Festival Culturel Pan-Africain : place de la Grande Poste, des centaines de femmes sont assises par terre, occupant tout le large carrefour qui a été pour la circonstance interdit à la circulation automobile ; elles assistent à l’un des nombreux concerts gratuits offerts à la population de 5h de l’après midi à 4h du matin chaque jour pendant des semaines, manifestations culturelles auxquels les femmes sont très assidues ; la plupart portent le haïk blanc traditionnel de l’Algérois et ont emmené plusieurs enfants chacune. La nuit tombe peu après 8h30 et un cri s’élève : ‘en- nsa, l-ed-dar’, ‘les femmes à la maison’, repris par les centaines d’hommes qui assistent aussi au concert. Petit à petit et à regret, les femmes et les enfants quittent la place. Les hommes rient, triomphants, méprisants. Comme disaient les Nazis : ‘à l’église, à la cuisine, auprès du berceau’…La place dans l’espace public des célèbres femmes algériennes révolutionnaires de notre glorieuse guerre de libération est déjà, 7 ans après l’indépendance, clairement définie. Patriarcat et intégrisme, culture et religion, voguent main dans la main.

Comme il est curieux que de tels liens ne soient pas faits avec l’affaire récente qui nous occupe ici, même par des féministes qui ont soutenu les femmes de la place Tahrir lorsqu’elles y furent agressées.

C’est que l’Europe n’a rien à apprendre de nous, et que rien de ce qui se passe chez nous ne peut ressembler de près ou de loin à ce qui se passe en Europe. Par définition. On ne va quand même pas mélanger les torchons et les serviettes. Un racisme sous-jacent, non explicité dans la gauche radicale, admet implicitement la différence infranchissable entre les civilisés et les sous développés, leurs comportements, leurs cultures, leurs situations politiques. Et sous cette altérité essentialisée, gît une inavouable hiérarchie : la gauche radicale, dans son aveugle défense des réactionnaires ‘musulmans’, accepte implicitement qu’il est normal qu’une situation d’oppression engendre une réponse d’extrême droite chez les non-Européens… nous ne sommes clairement pas dignes, ou capables, d’y apporter des réponses révolutionnaires. (je ne développerai pas ici l’exportation de cette pensée aux élites de gauche en Asie et en Afrique)

Cassandres inécoutées, nous nous égosillons pourtant depuis trois décennies à pointer du doigt des similitudes qui seraient éclairantes politiquement. Les algériennes surtout, qui ont fui la terreur intégriste des années 90, ne cessent de montrer les différentes étapes de la montée intégriste en Algérie, des années 70 aux années 90, et leur similitude avec ce qui se met en place en France et ailleurs en Europe : d’abord des attaques contre les droits légaux des femmes (pour demander un droit spécifique ‘musulman’ en matière familiale, une ségrégation sexuelle dans les hôpitaux, les piscines, etc..), conjointement avec des demandes particularistes en matière d’enseignement (cursus adapté, non laïque ) puis des attaques ciblées contre les contrevenantes indisciplinées (filles lapidées, brulées) et contre tout laïque rebaptisé ‘kofr’ (journalistes, comédiennes, Charlie), enfin des attaques indiscriminées contre tout comportement qui ne correspond pas à l’idéal intégriste (Bataclan, terrasses de café, match de foot, etc..). Tout ceci s’est développé suivant le même schéma, des années 70 aux années 90 en Algérie, en commençant de la même façon par mettre en cause les droits des femmes, et leur existence dans l’espace public, sachant trop bien que les gouvernements n’hésitent pas à monnayer les droits des femmes en échange du maintien d’une certaine paix sociale avec l’intégrisme.

Mais l’Europe de gauche semble incapable de s’extraire de sa situation spécifique où les personnes d’origine émigrée et, parmi elles, les présumés ‘musulmans’, font effectivement face à des discriminations. Elle extrapole et exporte son analyse à la montée de l’intégrisme dans nos pays même, où pourtant les ’musulmans’ ne sont ni minoritaires ni discriminés sinon par leurs propres frères.

Plus grave encore est que la gauche laisse aux seules forces politiques de l’extrême droite européenne xénophobe traditionnelle le monopole du discours sur l’autre extrême droite, celle de l’intégrisme musulman, lui laissant aussi le monopole de la légitime dénonciation des forces d’extrême droite dite religieuse issues de nos pays. Je crains, beaucoup d’entre nous craignons, de plus en plus, que ce déni ne mène à des actions punitives populaires indiscriminées, ce qui satisferait à la fois le désir de vengeance de l’extrême droite traditionnelle xénophobe, et la tentative de l’extrême droite intégriste de recruter plus largement en Europe. On a déjà assisté à des tentatives de maires d’extrême droite de légitimer la création de milices populaires armées pour ‘protéger’ les citoyens français. Certes la gauche (tout comme la social démocratie) s’en indigne régulièrement, mais dans la mesure où elle se refuse à aborder le problème de l’intégrisme musulman et se cantonne au déni, elle laisse le terrain idéologique à l’extrême droite raciste.

Comment ne pas voir les avancées intégristes en Europe, dont la récente brutale remise en cause de la place des femmes dans l’espace public européen, ce 31 décembre, n’est qu’un signe de plus… La lunette déformante de l’approche européocentriste empêche de voir les similitudes avec ce qui s’est passé, par exemple, au Maghreb et au Moyen Orient. En Europe, les ‘musulmans’ ne peuvent être vus que comme des victimes, des minorités opprimées – ce qui justifie apparemment tout comportement agressif et réactionnaire de leur part – , alors qu’il suffit de franchir quelques frontières pour voir quel est, lorsqu’ils sont en majorité, ou au pouvoir, leur programme politique envers la démocratie, les laïques, les tenants d’autres religions et les femmes. C’est cette absence d’analyse politique qui permet leurs avancées en Europe. Sous prétexte d’oppression capitaliste et xénophobe en Europe, l’extrême droite intégriste se voit dédouanée de ses politiques ultra réactionnaires, non seulement en Europe mais aussi dans nos pays d’origine. Quel européocentrisme…
Que la gauche et bien trop de féministes s’en tiennent à la théorie des priorités (exclusive défense des émigrés – rebaptisés ‘musulmans’- contre la droite occidentale capitaliste) est une erreur fatale dont elles répondront devant l’histoire, et un abandon des forces progressistes de nos pays dont l’absurde inhumanité fera tâche indélébile sur le drapeau de l’internationalisme.

A ce boulet conceptuel de la gauche (l’ennemi principal vs l’ennemi secondaire) s’ajoute une autre théorie des priorités, celle ci issue des organisations de droits humains : une implicite hiérarchie des droits fondamentaux selon laquelle les droits des femmes viennent loin après les droits des minorités, les droits religieux, les droits culturels, pour ne nommer que quelques uns de ceux qui sont régulièrement opposés aux droits des femmes, – et ce jusqu’à l’ONU.

Depuis les attaques du 9-11 aux Etats Unis et des mesures sécuritaires qui s’en sont suivies, on assiste de la part des organisations de droits humains et de la gauche radicale à un véritable tour de passe-passe : l’escamotage de la cause au profit de la conséquence. Ainsi, le thème principal des analyses et des débats est-il ‘la guerre contre la terreur’, les abus notoires qu’elle entraine, la limitation des libertés civiques, la crainte pour la démocratie. (Je ne débattrai pas ici du bien fondé de ces accusations, mais uniquement de la technique discursive employée). Tous ces thèmes sont repris actuellement en France, avec l’Etat d’urgence qui fut instauré après les attentats de novembre à Paris, et la crainte d’un Patriot Act en Europe.

Mais en même temps, la ‘terreur’ elle même disparaît des discours, elle perd de sa réalité, elle devient le simple prétexte – illusion ? – à des actions gouvernementales liberticides : il y a bien une ‘guerre contre la terreur’ mais la ‘terreur’ est devenue une fantaisie de l’extrême droite xénophobe, il y a bien des bombes humaines qui explosent dans Paris, mais il n’y a pas de guerre en France… On élabore sans fin sur ce que le (ou les) gouvernement ne devrait pas faire, on dénonce ses intentions perverses, manipulatoires, attentatoires aux libertés. On dit que rien de tout cela n’est nécessaire à la sécurité des biens et des personnes. On dit que cela provoque ‘les musulmans’.
Ici reparaissent bien une cause et une conséquence, mais inversées. Après l’escamotage, le prestidigitateur illusionniste classique ressort le lapin du chapeau ; ici nous ressortons le chapeau du lapin…

Un phénomène mondial – la montée d’une nouvelle sorte d’extrême droite, celle de l’intégrisme musulman – est non seulement justifié, mais littéralement escamoté derrière la critique des réactions qu’il suscite. Quelles que soient nos prises de position par rapport à la nature et aux dérives de ces réactions, nous ne devrions pas permettre que le phénomène lui même soit escamoté : le déni ne le fera pas disparaître dans la réalité, comme il le fait disparaître des discours de la gauche radicale et des organisations de droits humains.
S’imaginer un instant qu’un phénomène politique mondial puisse être déterminé par la politique intérieure et extérieure de l’occident capitaliste et de lui seul (et ce quels que soient les régimes et les formes de gouvernement sous lesquels il apparaît, le niveau de développement économique et culturel de ces pays, les classes et les forces politiques en présence, etc.. ) , cela relève de la mégalomanie..

Au cours de ces trente dernières années, mettre la tête dans le sable n’a pas permis d’endiguer les demandes croissantes de l’extrême droite intégriste, ni en Europe ni ailleurs – bien au contraire, elle a surfé sur l’occultation de sa nature politique et sur son exploitation cynique des libertés démocratiques et des droits humains.
Ce qui est en jeu va bien plus loin que les simples droits des femmes ; c’est un projet de société théocratique, dans lequel, entre autres, – entre autres seulement -, les droits des femmes seront limités. L’action, concertée au niveau européen, du 31 décembre et sa remise en cause de la place des femmes dans l’espace public joue exactement le même rôle que l’apparition soudaine du prétendu ‘voile islamique’ : il s’agit d’une démonstration de force et de visibilité.

Il se peut qu’elle soit couronnée de succès, comme l’est en partie l’imposition du dit ‘voile islamique’ ; les conseils prodigués aux femmes agressées à Cologne par certaines autorités de l’état allemand en font foi. : adaptez vous, tenez vous éloignées des hommes, ne sortez pas seules, etc…Bref, soumettez vous ou supportez en les conséquences. S’il vous arrive quelque chose, ce sera bien de votre faute, on vous aura prévenues…
Un conseil qui remet en mémoire ce qu’on disait, en plein tribunal, il n’y a pas si longtemps, aux femmes violées : mais qu’alliez vous faire là ? et à cette heure ? et dans cette tenue ? Un conseil que ne sauraient désavouer les prêcheurs intégristes musulmans…

Que le premier souci ait été de préserver les coupables et non de défendre les victimes est une variante intéressante de l’habituelle défense des hommes coupables de violence envers les femmes. Quel pourcentage de défense du patriarcat et quel de défense des émigrés, minorités ethniques et religieuses ? Quand les intérêts du patriarcat (que la gauche n’ose plus guère défendre officiellement en tant que tel) peuvent se confondre avec la noble défense de l’opprimé (dont l’aura, même à gauche, a quand même pris un sale coup avec les récents attentats de novembre à Paris), cela arrange bien des gens.

Que l’on puisse encore se poser des questions sur le caractère concerté d’attaques simultanées, dans au moins 5 pays différents et une dizaine de villes en Europe, laisse pantois devant tant de mauvaise foi, et d’aveuglement – ou de perversité – politique.

Par : Marieme Helie Lucas, sociologue algérienne spécialiste des droits des femmes

_________________
Image

Signature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 24 Jan 2016, 02:17 
Acerbe
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juin 2006, 04:20
Messages: 4762
L'hospitalité allemande sûrement, avec une dose de totalitarisme quand même. Commentaire d'un internaute quant au second article : "Quand la politique décide par voie judiciaire de ce qu’est le bon sens, alors le pays est soumis à la dictature et ses habitants y sont persécutés."

http://www.citoyens-et-francais.fr/2016/01/les-refugies-de-guerre-refuses-en-allemagne-s-ils-sont-blancs.html

Les réfugiés de guerre refusés en Allemagne s’ils sont blancs
23 janvier 2016

Image
Réfugiés de guerre ukrainiens arrivant en Pologne

Les réfugiés de guerre authentiques du conflit en Ukraine se sont vu refuser l’asile en Allemagne dans 95 pourcents des cas (et vont, à partir de maintenant, se le voir refuser systématiquement) – tandis que le gouvernement d’Angela Merkel admet des centaines de milliers de prétendus « réfugiés de guerre » depuis l’ensemble du Moyen-Orient non-blanc sans poser de question. Ce double standard grossier en favorisant les « réfugiés de guerre » non-blancs est une énième démonstration implacable du fait que l’objectif réel de la politique de Merkel n’est pas « d’aider les chercheurs d’asile », mais de remplacer les européens aussi vite que possible.

D’après le journal Frankfurter Rundschau, des plus de 7000 ukrainiens qui ont demandé l’asile en 2014 et 2015, seuls 5 pourcents ont obtenu ce statut, et tout les autres seront renvoyés en Ukraine – bien qu’il y ait dans l’Est du pays une guerre très réelle depuis avril 2014. Le Frankfurter Rundschau dit que beaucoup de réfugiés venaient directement de la région en guerre du Donbass, où leurs maisons et moyens de subsistance ont été détruits – ce qui est donc identique aux prétentions faites par les « syriens » affluant actuellement en Allemagne. [ndt : Les syriens ne constituent en effet qu’une minorité des non-blancs affluant en Allemagne]

Par ailleurs, un nombre conséquent des ukrainiens ayant demandé l’asile avaient fui pour ne pas être mobilisé militairement, refusant de risquer leur vie dans cette guerre. Le journal citait Hryhorii Demnychenko, un refugié ukrainien en Allemagne, qui disait que les hommes qui refusaient de servir dans l’armée risquaient des attaques physiques. Enfin d’autres ukrainiens rapportaient avoir été discriminés après s’être échappé de Donetsk vers l’Ukraine occidental, ne pouvant obtenir ni appartement ni travail.

La semaine dernière, l’Ukraine a été déclaré pays « sûr » par le gouvernement allemand, en dépit du conflit qui se poursuit, explique le Frankfurter Rundschau. Cela signifie que, désormais, personne de ce pays ne pourra obtenir l’asile en Allemagne. Cette politique est en constraste marqué avec l’hésitation qui se poursuit du gouvernement allemand pour déclarer l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, l’Egypte, le Bangladesh, le Pakistan, et de nombreux pays sub-sahariens comme pays « sûrs ».

Le deux poids deux mesures est clair : un ensemble de règles est appliqué pour l’Ukraine, où il y a une guerre réelle et des réfugiés réels – mais qui sont blancs ; et un autre ensemble de règle pour les pays non-blancs du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord et d’Afrique Sub-Saharienne. En contraste, la Russie a officiellement accordé l’asile temporaire à 248.201 ukrainiens, et la Pologne a accepté un million de réfugiés de guerre ukrainiens.

Image
Réfugiés de guerre ukrainiens arrivant en Russie

On pourra aussi penser au cas de l’Afrique du Sud. Les blancs y sont une petite minorité de plus en plus menacée sans que cela n’empêche des pays comme le Royaume-Uni ou les Pays-Bas, très généreux envers les immigrés non-blancs ignares, de refuser le plus souvent les afrikaaners souhaitant quitter cet enfer multiracial.

http://lesobservateurs.ch/2016/01/23/rappel-allemagne-parent-raciste-ne-pourra-plus-voir-enfant/

Un parent « raciste » ne pourra plus voir son enfant
Article publié le 23.01.2016

Celui qui poste des slogans xénophobes sur Facebook met en danger le contact avec son propre enfant. Il n'y a pas besoin que cela soit un délit pour qu'un tribunal considère que le bien-être de l'enfant est en danger. "Le facteur décisif est le bon sens», déclare Eva Becker, présidente du Groupe de travail sur le droit de la famille de l'Association du Barreau allemand (DAV).

Celui qui dit qu'il préférerait qu'il n'y ait pas de réfugiés syriens dans son voisinage ne nuirait pas au bien-être de l'enfant. Si un père ou une mère exprime ouvertement devant l'enfant une menace contre les réfugiés, il dépasse clairement la limite critique. Si le parent concerné se montre déraisonnable ou qu'il ne change pas son comportement, le contact avec l'enfant peut lui être totalement refusé.

Source : http://www.welt.de/finanzen/verbraucher/article146904927/Nach-Hetze-ist-das-Umgangsrecht-in-Gefahr.html Traduction Schwarze Rose pour les Observateurs.ch

_________________
Image

Roma Æterna / Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice. George Orwell.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 24 Jan 2016, 11:11 
L'Oeil

Enregistré le: 15 Déc 2008, 18:58
Messages: 2625
Merkel, encore plus "socialoraciste" que les sosses ! On aura tout vu !!! Vivement que les Allemands se débarrassent de cette vache ! :mitra: :pendu: :guillo:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 24 Jan 2016, 15:31 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
Que Merkel soit comme elle est, dans l'absolu c'est le problème des Allemands et de leur volonté de se suicider collectivement. Mais qu'Hollande et le reste de l'Europe se couchent me sidère ! Merkel s'arrange avec les Turcs sur les visas et on ne dit rien ? C'est qu'on est complice et non victime de sa politique. Révolution ? :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 25 Jan 2016, 18:51 
Acerbe
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juin 2006, 04:20
Messages: 4762
Uncle que les Allemands n'y trouvent rien à redire quant à cet état de fait, dans l'immédiat, je m'en fous complètement, cependant l'Allemagne se la joue "patron" de l'Europe et fait chier son monde , de plus, le fait que le pays soit une officine de la CIA n'est pas anodin dans toute cette affaire.

_________________
Image

Roma Æterna / Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice. George Orwell.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 28 Jan 2016, 19:37 
Acerbe
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juin 2006, 04:20
Messages: 4762
C'est beau un pays qui renoue avec ses racines et traditions : gestapistes et stasistes. :)

http://www.fdesouche.com/695129-un-professeur-dit-merkel-quil-peur-pour-ses-enfants-il-est-poursuivi-maj

Un professeur dit à Merkel qu’il a peur pour ses enfants, il est poursuivi

Un professeur qui a interrompu un discours de Merkel pour lui dire : «Je suis effrayé de l’avenir de mes enfants», fait maintenant face à une action en justice de sa propre université (de Merseburg)

L’incident est survenu lundi pendant le discours de Mme Merkel à l’Institut Fraunhofer des microsystèmes. "Je suis effrayé de l’avenir de mes enfants. Mes enfants ont 2, 4 et 9 ans", a déclaré le professeur, ajoutant : "Vous faites une expérience et vous ne savez pas le résultat." (allusion à la politique de la frontière ouverte de l’Allemagne et de l’épidémie de viols)

https://www.youtube.com/watch?v=GXXVrc4LadQ

_________________
Image

Roma Æterna / Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice. George Orwell.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 28 Jan 2016, 19:44 
Si ma tante
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 01 Mai 2005, 13:46
Messages: 16595
L'UE et l'oligarchie ne peuvent produire que du totalitarisme. Regarde en France et un peu partout où nous en sommes... :wink:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 01 Fév 2016, 09:13 
Du Crime
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 21 Aoû 2006, 18:43
Messages: 8691
Localisation: dans la jungle
Uncle a écrit:
Que Merkel soit comme elle est, dans l'absolu c'est le problème des Allemands et de leur volonté de se suicider collectivement.

La "volonté" de suicide des allemands est le fruit de 70 ans de propagande et de "repentance" et je crois vraiment que ce qui se passe là-bas est le dernier épisode de la WW2... objectif : la disparition totale de l'Allemagne.

" Les Européens sont destinés à devenir des bâtards négroïdes. "
Comte Richard N. Coudenhove Kalergi, Praktischer Idealismus, 1925.


Derniers lauréats du prix Coudenhove-Kalergi :
2014: Jean-Claude Juncker.
2012: Herman Van Rompuy.
2010: Angela Merkel. "

Image

Coudenhove Kalergin'était pas juif lui-même. Du côté de son père il avait deux origines européennes différentes (Flamand. Grec Hongrois Tchèque) et de haute noblesse.

Sa mère était japonaise et appartenait à une famille d'aristocrates. Il a épousé une juive de 13 ans son aînée, Ida Roland (née Ida Klausner), une actrice qui lui a donné deux fils. Ida Roland est morte en 1951. En 1952 il a épousé Alexandra Gräfin von Tiele, née Bally. En 1969 il a épousé la juive autrichienne Melanie Benatzky Hoffmann.

Richard Nicolaus Coudenhove Kalergi 1894-1972

Le comte R. N. Coudenhove-Kalergi est bien connu comme le père de l'Union européenne moderne. C'est lui qui a suggéré l'hymne de Beethoven comme hymne national de l'UE et il a beaucoup contribué au dessin du logo de l'UE comportant 12 étoiles symbolisant les 12 tribus d'Israël. Ce logo a été finalisé par le juif Paul M.G. Lévi. (2)

Otto de Habsbourg a succédé à Coudenhove-Kalergi comme président de l'Union Pan-européenne. Il est professeur honoraire à l'Université de Jérusalem et a obtenu la "International Humanitarian Award" de l'ADL (Ligue anti-diffamation) de la loge maçonnique juive du B'naï B'rith.

Le père de Coudenhove-Kalergi était un ami intime de Theodor Herzl, fondateur du sionisme.


Auteur : Le comte Richard N. Coudenhove Kalergi - publié à Vienne en 1925

Les Européens sont destinés à devenir des bâtards négroïdes

L'homme de demain sera un bâtard. Les races et les classes disparaîtront par suite de la disparition de l'espace, du temps et des préjugés. La race eurasio-négroïde de demain, dont l'apparence extérieure sera semblable à celle de l'Ancienne Egypte, remplacera la diversité des peuples par la diversité des individus. [22] Le christianisme, préparé éthiquement par les Esséniens juifs (Jean) et spirituellement par les Alexandrins juifs (philo), était un judaïsme régénéré. En tant que chrétienne l'Europe, du point de vue de l'esprit, est juive ; en tant que morale, l'Europe est juive.

Presque toute l'éthique européenne est enracinée dans le judaïsme. Tous les protagonistes d'une morale, religieuse ou non, depuis Augustin jusqu'à Rousseau, Kant et Tolstoï, étaient des juifs d'élection au sens intellectuel ; Nietzsche est l'unique moraliste non juif, l'unique moraliste païen d'Europe. Les défenseurs les plus éminents et les plus convaincants des idées chrétiennes, qui dans leur réincarnation moderne s'appellent pacifisme et socialisme, sont des juifs.

En Orient, le peuple chinois représente l'éthique par excellence [..] - en Occident ce sont les juifs. Dieu était le chef d'Etat des anciens juifs, leur code de conduite était le code civil, le péché était un crime. Au cours des millénaires les juifs sont restés fidèles à cette idée théocratique de l'identification de la politique et de l'éthique: le christianisme et le socialisme sont tous deux des tentatives pour créer un royaume de Dieu.

Il y a deux millénaires, les premiers chrétiens - non pas les Pharisiens ni les Saducéens - ont été les héritiers et les rénovateurs de la tradition mosaïque; aujourd'hui ce ne sont ni les sionistes ni les chrétiens mais les dirigeants juifs du socialisme: parce qu'ils veulent, avec la plus grande abnégation, effacer le péché originel du capitalisme, délivrer l'humanité de l'injustice, de la violence et de la servitude et transformer le monde racheté en un paradis terrestre. [27].

De Moïse à Weininger, l'éthique a constitué le problème majeur de la philosophie juive.

C'est dans cette attitude éthique fondamentale vis-à-vis du monde que se trouve l'origine de l'extraordinaire importance du peuple juif - mais en même temps le danger que les juifs qui ont perdu leur croyance à cette éthique ne tombent dans le cynisme le plus égoïste: alors que les genss d'une autre mentalité, une fois perdu leur sens de l'éthique, conservent encore un certain nombre de valeurs chevaleresques et de préjugés (homme d'honneur, gentleman, cavalier, etc.) qui leur évite de tomber dans l'abîme des valeurs.

Ce qui sépare principalement les juifs du citoyen moyen, c'est qu'ils sont d'une même souche. Une force de caractère couplée avec une acuité d'esprit prédestine le juif, parmi les specimens les plus remarquables, à diriger l'humanité, depuis les aristocrates de l'esprit faux ou sincères jusqu'aux protagonistes du capitalisme comme de la révolution. [28]

Nous nous trouvons maintenant au seuil de la troisième époque des temps modernes: le socialisme. Le socialisme s'appuie aussi sur la classe urbaine des travailleurs industriels, dirigée par l'aristocratie des écrivains révolutionnaires. L'influence de la noblesse de sang diminue, l'influence de la noblesse d'esprit est en croissance.

Un tel développement, et avec lui le chaos de la politique moderne, ne trouvera son terme que lorsqu'une aristocratie de l'esprit saisira les rênes du pouvoir de la société: en s'emparant de la poudre, de l'or, de l'encre d'imprimerie pour les consacrer au bonheur de la communauté. [32]

Dictature communiste : étape décisive vers le but

Le bolchevisme russe constitue une étape décisive vers ce but où un petit groupe d'aristocrates intellectuels communistes gouverne le pays et rompt consciemment avec le démocratisme ploutocratique qui domine aujourd'hui le reste du monde. La lutte entre le capitalisme et le communisme pour l'héritage de cette noblesse du sang vaincue est une guerre fratricide de la noblesse des cerveaux victorieuse, un combat entre les esprits individualistes et socialistes, égoïstes et altruistes, païens et chrétiens.

L'état-major des deux parties se recrute au sein de la race dirigeante spirituelle de l'Europe: les juifs. Le capitalisme et le communisme sont tous deux rationnels, mécaniques, abstraits, urbains. La noblesse d'épée a définitivement joué son rôle. L'effet de l'esprit, le pouvoir de l'esprit, la croyance en l'esprit, l'espoir en l'esprit grandissent: et avec eux une nouvelle aristocratie. [33]

[44] Pour s'élever, pour aller de l'avant il faut des objectifs; pour atteindre ces objectifs il faut des hommes pour les fixer, pour conduire vers ces objectifs: des aristocrates.

L'aristocrate comme dirigeant est un concept politique, l'aristocrate comme modèle est un idéal esthétique.
L'exigence la plus haute requiert que l'aristocratie coïncide avec la noblesse, le dirigeant avec le modèle: que la direction revienne aux personnes accomplies.

Aux Européens la quantité et aux juifs la qualité

De l'humanité-quantité européenne, qui ne croit qu'au nombre, à la masse, deux races de qualité se distinguent: l'aristocratie de sang et les juifs. Séparés l'un de l'autre, tous deux croient fermement à leur haute mission, à la supériorité de leur sang, aux différences humaines. Dans ces deux races hétérogènes privilégiées se trouve le noyau de la future noblesse européenne: dans l'aristocratie de sang féodale pour autant qu'elle ne se laisse pas corrompre par la cour, dans l'aristocratie intellectuelle juive, pour autant qu'elle ne se laisse pas corrompre par le capital.

Comme garantie d'un avenir meilleur il reste de petits éléments de haute aristocratie morale dans les campagnes et un petit groupe de combat révolutionnaire de l'intelligentsia. Ici la conformité entre Lénine, homme d'une petite aristocratie rurale, et Trotski, homme de lettres juif, devient un symbole: on voit là se réconcilier les contrastes entre le caractère et l'esprit, le châtelain et l'homme de lettres, l'homme de la campagne et l'homme de la ville, le païen et le chrétien, pour une synthèse créatrice d'une aristocratie révolutionnaire.

Un pas en avant dans le mental suffirait pour placer au service de la nouvelle libération des peuples les meilleurs éléments de la noblesse de sang, qui ont préservé dans le pays leur santé physique et morale de l'influence avilissante de l'atmosphère de la cour. Car ils sont prédestinés à cette position grâce à leur courage traditionnel, leur mentalité antibourgeoise et anticapitaliste, leur sens des responsabilités, leur mépris des avantages matériels, leur formation stoïque de la volonté, leur intégrité, leur idéalisme. [45]

10. LA NOBLESSE FUTURE DES JUIFS ET LES KHAZARS

Les principaux représentants de l'aristocratie du cerveau, les corrompus comme les intègres, à savoir le capitalisme, le journalisme et les érudits, sont des juifs. La supériorité de leur esprit les prédestine à devenir le facteur principal de la future noblesse. Un seul coup d'oeil à l'histoire du peuple juif explique sa position de leader dans la lutte pour la gouvernance de l'humanité. Pendant deux mille ans les juifs ont constitué une communauté religieuse, composée d'indivus prédisposés sur le plan éthique et religieux et provenant de toutes les nations du milieu culturel classique, avec un centre national hébraïque en Palestine.

Déjà à l'époque le lien principal qui les unissait n'était pas la nation mais la religion. Au cours du premier millénaire de notre calendrier des prosélytes de tous les peuples entrèrent dans cette dénomination [secte religieuse], y compris le roi, la noblesse et le peuple des Khazars de Mongolie, les maîtres de la Russie du Sud. Ce n'est qu'à partir de ce moment que la communauté juive religieuse s'est réunie en une nation artificielle et s'est fermée à tous les autres peuples. A travers des persécutions indicibles l'Europe chrétienne, pendant tout un millénaire, a tenté d'exterminer le peuple juif.

Résultat : tous les juifs, de faible volonté ou opportunistes ou sceptiques se sont laissé baptiser pour échapper aux tourments d'une persécution sans fin. D'autre part, tous les juifs qui n'étaient pas suffisamment habiles, malins et créatifs pour survivre à cette lutte pour la vie dans ces conditions très difficiles succombaient. Ainsi une petite communauté a enfin émergé de toutes ces poursuites, fortifiée par un martyre héroïque enduré à cause de ses idées et purifiée de tous les éléments de faible volonté ou pauvres d'esprit. Au lieu de détruire les juifs, l'Europe, malgré elle, a ennobli ces gens et, au travers de ce processus artificiel de sélection en a fait une nation de chefs. Il n'est pas étonnant que ces gens, échappés de leurs ghettos, ont formé en Europe une noblesse de l'esprit.

Une nouvelle noblesse par la grâce de l'esprit

C'est pourquoi, au moment où l'aristocratie féodale disparaissait, la Providence a offert à l'Europe, grâce à l'émancipation des juifs, une nouvelle race de nobles par la grâce de l'esprit. Le premier représentant typique de cette noblesse future a été le juif-noble [Edeljude] Lassalle qui combine jusqu'au plus haut point la beauté physique et la noblesse d'esprit et de finesse spirituelle: aristocrate au sens le plus noble et le plus exact du terme, c'était un dirigeant né et un guide de son temps.

Les héros et martyrs juifs des révolutions de l'Europe de l'Est et de l'Europe centrale ne sont en aucun cas inférieurs aux héros non juifs de la Guerre mondiale en matière de courage, de persévérance et d'idéalisme - mais ils les surpassent de beaucoup en esprit. [50] Avec ces deux tentatives de rachat d'origine spirituelle et morale, les juifs ont légué aux masses déshéritées de l'Europe un don bien plus grand que ne l'a fait n'importe quel autre peuple.

Voyons comment la communauté juive moderne dépasse tous les autres peuples par son pourcentage en personnalités : à peine un siècle après sa libération ce petit peuple se place, avec Einstein, à la tête de la science moderne ; avec Mahler à la tête de la musique moderne, avec Bergson à la tête de la philosophie moderne, avec Trotzki à la tête de la politique moderne. [51]

Des Européens haineux et jaloux…

La position éminente qu'occupent aujourd'hui les juifs est due à leur suprématie spirituelle qui leur permet de vaincre la bataille spirituelle sur un nombre considérable de rivaux privilégiés, haineux et jaloux. L'antisémitisme moderne est le phénomène réactionnaire des médiocres contre les meilleurs ; c'est une nouvelle forme d'ostracisme appliqué à l'encontre de tout un peuple. [ostracisme = exclusion] ]

Des majorités de valeur inférieure, des minorités de haute qualité

En tant que peuple, les juifs connaissent le combat éternel de la quantité contre la qualité, des groupes inférieurs contre des individus de haute qualité, des majorités de valeur inférieure contre des minorités supérieures. Les racines principales de l'antisémitisme sont l'étroitesse d'esprit et l'envie : l'étroitesse d'esprit en matière religieuse ou scientifique, l'envie en matière intellectuelle ou économique.

Parce qu'ils ne relèvent ni d'une communauté religieuse internationale ni de quelque race locale, les juifs sont le peuple au mélange de sang le plus fort; comme ils se sont isolés des autres peuples depuis un millénaire, ils ont aussi la plus forte consanguinité. Il n'y a pas que l'aristocratie d'esprit révolutionnaire de demain qui se recrute aujourd'hui surtout chez les juifs mais aussi les trafiquants ploutocratiques de la Kakistokratie; et c'est ce qui aiguise les armes agitant l'antisémitisme.

Des milliers d'années d'esclavage ont privé les juifs, à de rares exceptions près, des gestes des surhommes. La répression perpétuelle inhibe le développement de la personnalité, et enlève ainsi un important élément de l'idéal esthétique de la noblesse. Une grande partie de la communauté juive souffre physiquement et psychologiquement de cette carence ; ce défaut est l'une des raisons principales qui font que l'instinct européen refuse de considérer les juifs comme une race noble.

Le ressentiment que cette oppression a fait naître chez les juifs leur a donné une grande vitalité mais les prive d'harmonie raffinée.

L'Allemagne doit périr - Le projet Kaufman

Un projet similaire à celui de Kaufman a été émis pendant les années de guerre par un éminent anthropologue américain. Dans un article ayant pour titre "Breed War Strain Out of Germans" paru dans le quotidien de New York "P.M." du 4 janvier 1943, Ernest Hooton exposait un projet de "mode de reproduction" qui "détruirait le nationalisme allemand et son idéologie agressive tout en conservant et en perpétuant les capacités biologiques et sociologiques allemandes souhaitables". (Voy. aussi Benjamin Colby, "Twas a Famous Victory" (C'était une sacrée victoire), 1974, p. 131.)

La proposition de ce professeur de l'Université de Harvard préconisait la transformation génétique de la nation allemande en encourageant l'accouplement de femmes allemandes avec des non-allemands qui seraient amenés dans le pays en grands nombres, ainsi que d'hommes allemands, maintenus de force à l'extérieur de l'Allemagne, avec des non allemandes.

De dix à douze millions d'hommes allemands seraient astreints à un travail forcé sous supervision alliée dans des pays extérieurs à l'Allemagne afin de reconstruire l'économie de ces pays. "Le but de cette mesure", écrivait le Dr. Hooton, "réunit la réduction du taux de naissance des Allemands 'purs', la neutralisation de l'agressivité allemande par la disparition de la race et la dénationalisation des individus endoctrinés." La mise en place de ce projet, estimait Hooton, nécessitera au moins 20 ans. "Pendant ce laps de temps", continuait-il, "il faut encourager aussi l'immigration et l'installation dans les Länder allemands de gens de nationalités non allemandes, particulièrement des mâles." Pour en savoir plus: Germany Must Perish.

Cet excès de consanguinité, lié à leur passé de ghetto, a été la cause de bien des côtés de leur décadence physique et psychique. Ce que les juifs gagnaient avec leur tête, ils le perdaient souvent avec leur corps ; ce qu'ils gagnaient avec leur cerveau, ils le perdaient avec leur système nerveux. Ainsi les juifs souffrent d'une hypertrophie(1) du cerveau qui vient en opposition avec les exigences de la noblesse et du développement harmonieux de la personnalité.

La faiblesse physique et nerveuse de beaucoup de juifs excellents sur le plan spirituel montre un manque de courage physique (souvent en liaison avec la forme la plus élevée du courage moral) et une incertitude dans les performances, qualités qui aujourd'hui sont incompatibles avec l'idéal chevaleresque des aristocrates. [53]

Une race d'homme lésée par des esclaves

La maître race spirituelle des juifs a tant souffert sous les esclaves que ces derniers ont imprimé leur marque sur leur développement historique: encore aujourd'hui bien des personnalités juives importantes ont un comportement et des gestes de quelqu'un d'opprimé, non libre. Dans leur comportement les aristocrates de descendance sont souvent plus nobles que les juifs excellents. Cette carence chez les juifs, qui provient de leur développement, disparaîtra à nouveau grâce à leur développement.

L'adaptation au style rustique (un objectif principal du sionisme), combinée à une éducation sportive, libérera les juifs de ce comportement de ghetto qu'ils portent encore en eux. Que la chose soit possible, le développement des juifs américains le prouve. Ils auront de plus en plus conscience de la liberté et du pouvoir effectif qu'ils ont acquis, et cette conscience caractérisera petit à petit les comportements et les gestes des hommes libres et forts.

Non seulement les juifs agiront dans la direction des idéaux aristocratiques occidentaux - mais aussi l'idéal aristocratique occidental connaîtra une transformation qui rencontrera les juifs à mi-chemin. Dans une Europe du futur plus paisible, l'aristocratie se dépouillera de son caractère guerrier pour y substituer une mentalité quasi religieuse.

Un Occident pacifié et socialisé n'aura plus besoin de maîtres ni de souverains - mais seulement de dirigeants, d'éducateurs, de modèles. [54] L'Europe a été conquise sur le plan religieux par les juifs - sur le plan militaire par les Germains : en Asie ce sont les religions des Indiens et de l'Arabie qui ont triomphé, tandis que la suprématie politique appartient au Japon.

The German version of the excerpts on this page - Auszüge aus Praktischer Idealismus

Télécharger le livre complet en allemand: Praktischer Idealismus (pdf) [Please notify me if link is dead]

Traduit par Bocage http://balder.org/judea/Richard-Nicolaus-Coudenhove-Kalergi-Idealisme-Pratique-Vienne-1925.php

_________________
L'homme pense et Dieu rit
Cioran


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 01 Fév 2016, 20:18 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
Lahrma a écrit:
Merkel, encore plus "socialoraciste" que les sosses ! On aura tout vu !!! Vivement que les Allemands se débarrassent de cette vache ! :mitra: :pendu: :guillo:

Il y aura à coup sûr et certain une nouvelle "dreizigen yahren krieg" en Allemagne à cause d'ordures comme Merkel et sa clique d'anciens de la Stasi, nouveaux de la NSA.... il est malheureux que le gibet de potence se retrouve à donner des ordres.

L'Allemagne va s'autodétruire. Mais, dans cette spirale, que le peuple Allemande n'oublie pas d'appliquer la juste sentence aux ordures fanatisées de traitres qui les "dirigent".

L'Allemagne et son "leadership" européen, c'est du passé. Elle n'a plus qu'un pouvoir de nuisance. Militairement, nous l'enfonçons comme une lame chauffée dans une motte de beurre. Démographiquement, ils sont très faiblards. Culturellement, dans le coma depuis 33. Pas de porte-avion, pas de bombe atomique, inféodés intégralement aux USA (pire que la France). A côté de Merkel, François Hollande est un grand patriote faisant acte de souveraineté chaque jour qui passe.

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 16 Fév 2016, 19:31 
Acerbe
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juin 2006, 04:20
Messages: 4762
Quand aux deux articles qui suivent, une telle soumission est vraiment abjecte. Le premier article est une abomination, encore des insultes à l'encontre des femmes violées et on trouve cela normal qu'une connasse accuse son pays d'être quasiment à l'origine de son viol, à ce niveau-là d'ignominie, ce n'est plus de l'idéologie, c'est simplement de la pathologie mentale. Ce qui me sidère c'est qu'aucune association de femme violées ne portent plaintes pour apologie de crimes.

http://lesobservateurs.ch/2016/02/16/allemagne-politicienne-de-gauche-sexcuse-aupres-refugies-apres-ete-violee-3-dentre-eux/

Allemagne: Une politicienne de gauche s’excuse auprès des réfugiés après avoir été violée par 3 d’entre eux
Article publié le 16.02.2016

A noter que son message est maintenant effacé de son compte Facebook.
_______________________________
Une porte-parole de 24 ans de la Linksjugend, l'aile des jeunes du Parti de gauche, a été violée par les réfugiés présumés. Dans un message sur Facebook, elle présente ses excuses aux auteurs.

Une porte-parole de la Linksjugend, l'aile du Parti de gauche, a été violée durant les derniers jours de janvier dans un petit parc de sa ville par deux à trois jeunes hommes. Ils parlaient arabe ou kurde. C'est tout au moins la description qui a été diffusée dans la presse locale. On ne sait pas encore si l'acte s'est réellement passé, parce que la gauche invente parfois des histoires. Le viol a toutefois été rapporté selon le rapport de police.

Ceci est juste l'un des nombreux viols qui a été signalé ces derniers temps - et il n'est donc pratiquement pas utile de le mentionner. Cependant, il convient de noter ce qui a été écrit sur Facebook par la victime. Un hommage à l'auteur du viol qui "n'a rien fait pour cela". Le coupable serait le sexisme en général et naturellement pas la vision de certains réfugiés issus des pays musulmans. La fiche Facebook de la personne concernée en dit long sur la gauche et donne un aperçu des structures de pensée de ce groupe politique. Leur seul souci est que l'action soit utilisée «abusivement».

«Cher réfugié masculin,

Tu as probablement mon âge. Probablement quelques années plus jeunes. (Ou) un peu plus âgé. Je suis tellement incroyablement désolée !

Il y a près d'un an, j'ai vu l'enfer d'où tu as fui. Je n'ai pas été directement sous le feu, mais j'ai visité les personnes dans les camps de réfugiés au Kurdistan Sud. J'ai vu de vieilles grands-mères qui devaient s'occuper de trop d'enfants sans parents. J'ai vu les yeux de ces enfants, certains n'avaient pas perdu leurs lumières. Mais j'ai vu aussi les enfants dont les yeux étaient vides et traumatisés.

Environ 20 enfants m'ont montré durant leurs cours de mathématiques leurs caractères arabes et je sais encore comment une petite fillette a commencé à pleurer, juste parce qu'une chaise était tombée.

J'ai vu un soupçon de l'enfer que tu fuyais. Je n'ai pas vu ce qui s'était passé avant ni dû subir ta fuite éprouvante. Je suis contente et heureuse que tu aies réussi à venir jusqu'ici. Que tu aies pu laisser derrière toi l'Etat islamique et sa guerre, et que tu ne te sois pas noyé en Méditerranée. Mais je crains que tu ne sois pas ici en sécurité. Logements de réfugié brûlés, attaques quotidiennes contre les réfugiés et une foule brune dans les rues. Je me suis toujours battue contre cela, que cela soit ainsi ici.

Je voulais une Europe ouverte, une ambiance conviviale. Unie, dans laquelle je peux profiter de la vie et dans laquelle nous serions tous les deux en sécurité. Je suis désolée. Pour nous deux, je suis si incroyablement désolée. Toi, tu n'es pas en sécurité parce que nous vivons dans une société raciste. Moi, je ne suis pas en sécurité, parce que je vis dans une société sexiste. Mais ce pour quoi je suis vraiment désolée, c'est le fait que les actions sexistes et transfrontalières que j'ai subies contribuent seulement à ce que tu sois exposé de plus en plus au racisme violent.

Je te le promets, je vais crier. Je ne permettrai pas que cela se produise encore. Je ne vais pas rester les bras croisés et laisser faire, que les racistes et les citoyens concernés t'identifient comme étant le problème. Tu n'es pas le problème. Tu n'es pas du tout un problème. Tu es le plus souvent une personne merveilleuse qui mérite autant qu'une autre d'être en sécurité et libre.

Merci que tu existes - et content que tu sois là."

Image
_________________________________________________________________________________________________________________________
http://lesobservateurs.ch/2016/02/16/allemagne-appartements-neufs-migrants/

Appartements neufs pour les migrants
Article publié le 16.02.2016

Même avant Noël quelque 400 demandeurs d'asile ont pu s'installer dans les nouvelles habitations individuelles à Lank et Osterath. Ce nouveau développement fait partie d'une série de plans de la ville de Meerbusch pour plus de 1000 réfugiés.

_________________
Image

Roma Æterna / Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice. George Orwell.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 16 Fév 2016, 20:19 

Enregistré le: 31 Aoû 2012, 10:43
Messages: 792
Je me demande quand même si elle a été vraiment violée, personnellement, et si ce n'est pas juste un message de propagande politicienne, ou si ce n'est pas un gars qui se cache derrière cette identité, je me méfie de tout maintenant.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 16 Fév 2016, 20:23 
Acerbe
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juin 2006, 04:20
Messages: 4762
Lilliane, en fin de compte, viol ou pas, cette nana insulte toutes les femmes violées et participe à l'apologie de crimes, ce que je pense, dans un état de droit, est strictement interdit, j'ai rarement vu une chose pareille, de la dégueulasserie à l'état pur.

_________________
Image

Roma Æterna / Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice. George Orwell.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 16 Fév 2016, 23:26 
L'Oeil

Enregistré le: 15 Déc 2008, 18:58
Messages: 2625
Ah oui, c'est le pompon ! Mais finalement, n'était-elle pas consentante ? :shock: :nause2:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 17 Fév 2016, 03:10 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
A DIFFUSER MASSIVEMENT.

27 ans après la chute du mur de Berlin, qui aurait cru que les sinistres crapules de la STASI seraient encore là à persécuter le peuple Allemand ?

Pourquoi cette chose n'est pas en tôle ? Pourquoi la sorcière Merkel lui confie les pleins pouvoirs pour envoyer en prison les allemands qui ne sont pas d'accord avec le fait que leur pays est envahi par des monstres ? Qui va enfin un jour s'occuper sérieusement du cas FACEBOOK et mettre à jour la nature "STASIESQUE" de ce réseau de merde ?

Combien de vies cette ordure a déjà détruites il y a 40 ans ? Combien va t-elle en détruire maintenant ?

ANNETTA KAHANE

Image

Nom de code à la STASI : VICTORIA.

http://www.infowars.com/ex-stasi-agent-hired-to-censor-xenophobic-facebook-posts/

Ex-Stasi Agent Hired to Censor “Xenophobic” Facebook Posts
German government cracks down on dissent against migrant influx


Citation:
The German government and Facebook are working with an organization led by an ex-Stasi agent to oversee a new program that will identify “xenophobic” posts made on the social networking website and punish people who make them with fines and jail sentences.

The German Minister of Justice Heiko Maas met with Facebook this week to form a special task force that will work to remove comments from the website that “call for hatred” against migrants.

The organization will be overseen by Network Against Nazis (Netz gegen Nazis), a group led by left-wing activist Anetta Kahane.

Although Kahane now describes herself as an “anti-racist,” she was intimately involved in another dark period of German history, working as a Stasi informant under the codename “Victoria” from 1974-1982.

The Stasi, which liaised with the Soviet KGB, was the official secret police of the former Communist government of East Germany. Its role was to spy on the population and to use its vast network of informants to hunt down political dissidents. Numerous Stasi members were prosecuted for their crimes after the fall of the Berlin Wall in 1989.

Last week, Chancellor Angela Merkel vowed to tackle “racist” comments made on social media sites, describing them as “sedition” and demanding that Facebook take action.

“25 years after the German reunification, former DDR citizens, along with their West German brothers and sisters, are to be monitored by former Stasi cadres,” notes the German website PI News.

A report in Bild also confirms that ‘Network Against Nazis’, led by Kahane, will be involved in monitoring Facebook for “racist” and “xenophobic” comments, as well as “refugee-baiting” remarks.

Those found guilty will be hit with fines of around €5000 euros or 120 days in prison.

While European governments roll out the red carpet to potentially millions of future migrants, authorities are cracking down on dissent. Last week, an anti-migrant demonstration set to be held in Warsaw was banned on the grounds that it was “driven by out-of-place hatred.”

Anti-migrant sentiment is building across Europe, partly as a result of the mainstream media’s failure to report on the negative impact that the influx of unassimilated foreigners will bring, as is documented in the video below.

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
 Sujet du message: Re: ALLEMAGNE
MessagePublié: 17 Fév 2016, 03:25 
De couette
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 31 Déc 2008, 17:57
Messages: 1187
Mon Dieu ! La caricature absolue ! Le rêve hitlérien devenu réalité !

Gauchiste, fille d'un Juif communiste (judéo-bolchevique, disait-on dans certains cercles) et brigadiste international, ancienne agent de la délectable STASI (la Gestapo de l'Est), anti-raciste et immigrationniste forcenée !

J'en viens à croire que certains ou certaines, particulièrement chez les Juifs, sont des agents nazis, tant ils s'évertuent à correspondre en tous points à la propagande de Goebbels...

M.

_________________
THYBRIM MULTO SPUMANTEM SANGUINE CERNO

ENOCH WAS RIGHT...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 483 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 28, 29, 30, 31, 32, 33  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot], Majestic-12 [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com