LibertyVox • Voir le sujet - États-Unis d'Amérique. USA
 
 
Retour à l'accueil
Index du forum

LibertyVox

La voix est libre !
Nous sommes le 25 Avr 2018, 13:08

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 801 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 49, 50, 51, 52, 53, 54  Suivant
Auteur Message
MessagePublié: 12 Mar 2016, 19:11 
L'Oeil

Enregistré le: 15 Déc 2008, 18:58
Messages: 2624
L'Iran ne paiera pas, mais le yankee peut puiser dans les avoirs gelés... C'est de la flibuste judiciaire !!! :nause2:


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Mar 2016, 17:30 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
Tesla a écrit:
Apparemment c'est la panique pour le système amerloque, la pseudo élite se chie dessus. Un sommet Putin -Trump aurait de la gueule, histoire de nettoyer la merde ambiante, mais bon faut pas trop rêver.

Un tel évènement serait peut-être l'amorce d'une alliance boréale militaire, mais il faudra de concert anéantir la prétendue élite mondialiste... L'Ennemi en chef.

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 15 Mar 2016, 22:48 

Enregistré le: 31 Aoû 2007, 11:15
Messages: 310
Localisation: Royaume libre et areligieux du Père Utopie
Voilà une vidéo d'extraits choisis des déclarations de Donald Trump. A voir même si c'est plutôt long (25 mn). On aimerait que certains passages soient repris par nos candidats, mais cela relève du rêve !!

https://www.youtube.com/watch?v=Tnu9QCv0oFI

_________________
“On naît seul, on vit seul, on meurt seul. C'est seulement à travers l'amour et l'amitié que l'on peut créer l'illusion momentanée que nous ne sommes pas seuls.” Orson Welles


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 16 Mar 2016, 10:25 

Enregistré le: 31 Aoû 2007, 11:15
Messages: 310
Localisation: Royaume libre et areligieux du Père Utopie
Au sujet de Trump, nos médias nous donnent des extraits choisis qui ne reflètent pas les idées principales exposées dans mon post d'hier. En complément, voir :

http://resistancerepublicaine.eu/2016/03/15/le-week-end-ou-les-oligarques-ont-decide-de-faire-echouer-la-candidature-de-trump/

Trump a beaucoup de monde contre lui. Les puissants s'unissent pour lui nuire. Et s'il arrive à être candidat, il devra se protéger. Dans l'immédiat, c'est les Anonymous qui veulent le rendre muet :

https://fr.news.yahoo.com/anonymous-pr%C3%A9parent-vaste-attaque-contre-donald-trump-184400568.html

_________________
“On naît seul, on vit seul, on meurt seul. C'est seulement à travers l'amour et l'amitié que l'on peut créer l'illusion momentanée que nous ne sommes pas seuls.” Orson Welles


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 21 Avr 2016, 02:25 
Acerbe
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juin 2006, 04:20
Messages: 4762
Déjà à l'époque tout était dit ou presque, sidérante la lucidité.

http://lesakerfrancophone.fr/pour-lanniversaire-de-thomas-jefferson-voici-quelques-unes-de-ses-plus-prophetiques-declarations

Pour l’anniversaire de Thomas Jefferson, voici quelques-unes de ses plus prophétiques déclarations.
Par Tyler Durden – Le 13 avril 2016 – Source Zerohedge http://www.zerohedge.com/news/2016-04-13/thomas-jeffersons-birthday-here-are-his-most-prophetic-statements

Image

La fin de la démocratie et la défaite de la révolution américaine surviendront quand le gouvernement tombera aux mains des banques et des institutions financières

Il y a 273 ans jour pour jour, naissait l’un des plus visionnaires pères fondateurs de l’Amérique, Thomas Jefferson. Pour célébrer son anniversaire, nous partageons avec vous un petit échantillon de quelques-unes de ses citations les plus prophétiques, peut-être plus pertinentes aujourd’hui qu’elles ne l’ont jamais été dans l’histoire des États-Unis.

A propos de la liberté. Lettre de Jefferson à Isaac Tiffany du 4 avril 1819.

La vraie liberté est un acte libre qui s’accorde à notre volonté, dans les limites de la liberté et de l’égalité des autres. Intentionnellement, je ne dis pas «dans les limites de la loi» parce que la loi n’est souvent rien d’autre que la volonté du tyran, et donc viole souvent le droit d’un individu.
Sur les banques comme étant la plus grande menace envers la liberté. Lettre de Jefferson à John Taylor du 28 mai 1816.

Si jamais le peuple américain permet aux banques de contrôler l’émission de leur monnaie, d’abord par l’inflation, puis par la déflation, les banques et les sociétés qui grossiront alors, le privera de tous ses biens jusqu’à ce que leurs enfants se réveillent sans abri sur le continent dans lequel leurs pères habitaient. Le pouvoir d’émettre de l’argent devrait être enlevé aux banquiers et restauré au Congrès et au peuple auquel il appartient. Je crois sincèrement que les institutions bancaires ayant le pouvoir d’émettre de l’argent sont plus dangereuses pour la liberté qu’un pouvoir militaire.
Sur la domination des banques. Lettre de Jefferson à James Monroe du 1er janvier 1815.

La domination que les institutions bancaires ont sur l’esprit de nos citoyens […] doit être brisée, ou c’est elle qui va nous briser.
Sur les banques centrales. Lettre de Jefferson à Albert Gallatin du 22 juin 1803.

Cette institution (la banque des États-Unis) est l’une de des plus mortelles menaces existantes contre les principes et la forme de notre Constitution […] une institution comme celle-ci, en pénétrant par ses branches dans toutes les parties de l’Union, en agissant aussi autoritairement, peut, dans un moment critique, renverser le gouvernement.
Encore sur les banques centrales. Lettre de Jefferson à Albert Gallatin du 19 juin 1802.

Le monopole d’une seule banque est diabolique.
Sur l’impression d’argent. Lettre de Jefferson à John Taylor du 28 mai 1816.

Le fait de dépenser de l’argent remboursé par la postérité, sous l’excuse du financement, n’est rien d’autre qu’une arnaque à grande échelle sur le futur.
Sur la menace que représentent les banques. Lettre de Jefferson à John Taylor du 28 mai 1816.

Le système bancaire, que nous avons toujours inlassablement réprouvé, je le vois comme une tache sur la constitution (de nos États) qui, si elle n’est pas corrigée, se terminera par leur destruction.
Sur les membres du Congrès possédant des actions. Lettre de Jefferson à Gallatin du 22 juin 1803.

Mon souhait était de voir les deux Chambres du Congrès nettoyées de toutes les personnes impliquées dans une banque ou possédant des actions et, une fois assuré de la pureté des législateurs, je serai toujours prêt à accepter leurs délibérations, même si elles sont contraires à mes propres opinions; car je souscris au principe, que la volonté de la majorité, honnêtement exprimé, fait acte de loi.
Sur la Banque mania et l’aristocratie vendue. Lettre de Jefferson à J.B. Stuart du 10 mai 1817.

La banque mania est un danger. Elle crée dans notre pays une aristocratie vendue qui a déjà défié le gouvernement, et même si celle-ci a été obligée de lâcher du lest après cette première tentative de coup de force, elle recommencera encore et encore.
Sur le danger des sociétés financières. Lettre de Jefferson à George Logan du 12 novembre 1816.

J’espère que nous tirerons la leçon et écraserons dans l’œuf l’aristocratie de nos sociétés financières, qui osent déjà défier notre gouvernement et défier les lois de notre pays.
Sur l’argent papier et les métaux précieux. Lettre de Jefferson à John Eppes en 1813.

L’utilisation du papier monnaie, comme médium bon marché ou pour son utilisation pratique, ne pèse rien face aux avantages des métaux précieux […] il est susceptible d’être abusé, l’a déjà été et le sera dans tous les pays où il est autorisé.
Lettre de réponse de John Adams à Thomas Jefferson du 25 aout 1787.

Toutes les perplexités, la confusion et la détresse en Amérique viennent non pas de défauts dans la Constitution ou la Confédération, ni d’un manque d’honneur ou de vertu, mais de l’ignorance totale sur la nature de l’argent, du crédit et de sa mise en circulation.
Sur la nécessité d’une petite révolte de temps en temps. Jefferson à James Madison à Paris le 30 janvier 1787.

Je crois qu’une petite révolte de temps en temps est une bonne chose, aussi nécessaire dans le monde politique que le sont les tempêtes dans le monde physique. Il est vrai que les rébellions échouées justifient une réduction du droit des peuples qui les ont fomentées. Une observation de cette vérité devrait rendre les gouverneurs républicains honnêtes, doux dans leur punition, pour ne pas trop les décourager. C’est un médicament nécessaire à la bonne santé du gouvernement.
* * *

Et même si ce n’est pas son anniversaire, voici en bonus deux déclarations de James Madison du 28 juin 1787.

Une force militaire permanente, avec un exécutif trop puissant ne seront pas longtemps des compagnons de la liberté. Les moyens de défense contre un danger extérieur ont toujours été des instruments de la tyrannie domestique. Chez les Romains, c’était déjà un moyen de pousser à la guerre, chaque fois qu’une révolte a été matée. Partout en Europe, les armées mises en place sous le prétexte de les défendre ont asservi les gens.
Et sur le pouvoir de gouvernement sans contre-pouvoir.

Depuis qu’existe la civilisation, je crois qu’il y a eu plus de cas de suppression de la liberté des peuples par empiétements progressifs et silencieux par ceux qui tiennent le pouvoir, que par usurpations violentes et soudaines.
Thomas Jefferson et James Madison.

Traduit par Wayan, relu par nadine pour le Saker Francophone.

_________________
Image

Roma Æterna / Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice. George Orwell.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 16 Mai 2016, 18:01 
Acerbe
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 20 Juin 2006, 04:20
Messages: 4762
http://reinformation.tv/etats-unis-super-regions-cfr-modele-chinois-parag-khanna-mille-55139-2/

Le CFR veut remplacer les États des États-Unis par des super régions sur le modèle chinois
13 mai 2016 18 h 05 min·

Il faut supprimer les cinquante États des États-Unis pour les remplacer par sept super régions sur le modèle chinois : telle est la nouvelle carte dessinée dans le New York Times par l’agent mondialiste Parag Khanna, membre actif du Council for Foreign Relations (CFR).

« Redessine moi la planète » ! Les petits princes du Nouvel ordre mondial n’ont pas de limite dans leur frénésie de modeler le monde à l’image de leur utopie – le nouveau comme l’ancien. Parag Khanna juge « dépassés, désuets, obsolètes » les cinquante États qui constituent les États-Unis, il préconise de les remplacer par sept super régions. Selon lui, cela ne nécessitera nulle création, ces régions existent déjà, « il y a sept super régions définies par l’économie et la démographie, comme la côte pacifique ou la région des Grands lacs, et à l’intérieur d’elles de nouveaux archipels urbains ». Foin de l’histoire, de ses lentes concrétions, des configurations particulières qu’elle a façonnées, place aux grands coups de stabilo sur la comète.

Le CFR, fer de lance du mondialisme aux États-Unis

Le vocabulaire pompeux est caractéristique de l’homme, qui se proclame « stratège en gouvernance globale », et qui, né en Inde, vivant surtout en Arabie et en Europe, se soucie moins des intérêts des habitants des États-Unis que de l’utopie mondialiste. Son pedigree est parlant : membre du CFR, Khanna l’est aussi du Conseil européen des relations internationales, et travaille pour le « Conseil pour un programme global », un forum économique international. En décembre dernier, il prônait l’établissement d’un passeport mondial géré par Interpol, prenant texte d’une menace globale ne dépendant pas d’un État, le terrorisme islamique, pour officialiser une citoyenneté globale ne dépendant pas d’un État. Il est aussi « global contributor » pour la chaîne CNN.

Des super régions transfrontalières à la place des États

Une coïncidence intéressante si l’on se souvient que CNN a servi de chef de meute des médias pour ridiculiser l’information selon laquelle une union nord-américaine serait « dans les tuyaux » des cercles mondialistes. Or, dans son projet de nouvelle carte des États-Unis, Khanna préconise précisément de « sauter par-dessus les frontières internationales » pour dessiner les super régions. Il érige en exemple une région commune aux États-Unis et au Canada : Detroit et Windsor sont « profondément interdépendantes par leur industrie de l’acier et de l’automobile et se trouveraient bien de travailler ensemble au lieu de se chamailler pour savoir qui paiera le nouveau pont qui doit les relier. Le destin de Détroit est tout tracé si nous en avons le courage : ce sera le lien entre Chicago et Toronto dans l’union nord-américaine en devenir. »

Parag Khanna donne le communisme chinois en modèle malgré ses crimes

Selon le CFR, qui est, avec le gouvernement fédéral, à l’origine de ce projet d’union nord-américaine calqué sur l’Union européenne, la reconstruction des États-Unis en sept super régions permettra à Washington de planifier plus rationnellement « les infrastructures, les circuits de communications et d’approvisionnement ». Il valide le modèle chinois, qui a « réussi à constituer 26 super régions qui pèsent jusqu’à 100 millions d’habitants ». Ces régions, dont les frontières varieront « en fonction de la démographie et de l’économie » serviront de modèle pour organiser le reste du monde. Significativement, Khanna n’a pas un mot pour rappeler la catastrophe humaine, morale et culturelle que fut et reste le communisme chinois. Et pour cause : le CFR est l’une des officines mondialistes qui ont le plus œuvré à soutenir ce communisme chinois, considéré comme l’une des forces déterminantes dans la dialectique qui doit mener à l’élaboration de la gouvernance globale. Les sept super régions des États-Unis contribueront aussi à ce mouvement.

Pauline Mille

_________________
Image

Roma Æterna / Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n'est pas victime ! Il est complice. George Orwell.


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Juin 2016, 22:09 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
L'une des missions des futurs révolutionnaires US sera de dissoudre le CFR, le déclarer organisation terroriste internationale, mettre ses membres en tôle.

CFR, trilatérale, OTAN et autres groupements à la con dirigés/financés par cette vieille pute de Soros.

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 04 Juin 2016, 22:25 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
Un énergumène, un spécimen de foire, un agitateur, un mec intelligent avec une plume en or, un homosexuel conservateur, un adepte du second degré et de l'auto-dérision, un dissident, un combattant de la liberté.

https://en.wikipedia.org/wiki/Milo_Yiannopoulos

S'il était pas pd et si j'avais une fille, je serais fier qu'elle se mette avec. Mais bon, comme j'ai pas de fille et qu'il est quand même vachement "du bâtiment", on s'en tiendra à l'expression de ma plus sincère considération. :lol:

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Juin 2016, 17:49 
De couette
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 31 Déc 2008, 17:57
Messages: 1183
50 morts au moins dans une attaque dans un bar homo à Orlando, autant de blessés.

Suspect identifié, un type d'origine afghane...

Serait-ce le Bataclan américain ?

Le gouverneur de Floride vient de parler clairement d'attentat terroriste.

_________________
THYBRIM MULTO SPUMANTEM SANGUINE CERNO

ENOCH WAS RIGHT...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 12 Juin 2016, 19:46 
Coran Tanplan
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 07 Avr 2006, 16:08
Messages: 9598
Localisation: Belgique
Allégeance prêtée à l'EI, quelle surprise :sif:

Je peux me tromper, mais Donald Trump, avec cette tuerie, vient peut-être d'empocher son ticket pour la Maison Blanche.

Voyons voir maintenant la riposte sur le terrain... Obama, pour contrer cette menace, est au pied du mur, et n'a plus qu'un choix :

Frapper fort.

Très fort :idea:

_________________
Fasciste nauséabond


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Juin 2016, 09:10 
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 08 Mai 2005, 19:11
Messages: 1693
Localisation: Nunavut
Ouais, bon ils s'attaquent aux fifs, le vrai pouvoir. C'est la guerre, c'est eux qui nous gouvernent en Occident. Y a que Poutine qui résiste aux muslims et aux fifs. :idea:
;;;;;;;;
Le plan A des fifs c'était de s'enculer avec les sodomites muslims "modérés" sous la gouverne de Bobama et la chariah light, gay-friendly. Mais bon on se dirige vers le plan B: les muslims massacrent les fifs et plus personne pour se battre sauf Poutine. :resp:

_________________
@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 13 Juin 2016, 11:45 
Coran Tanplan
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 07 Avr 2006, 16:08
Messages: 9598
Localisation: Belgique
Côté face :


(via fds)

Côté pile :


(via Eurocalifat)

Jamais encore la takia muslim n'aura été aussi magistralement mise en lumière... Cette affaire est une véritable bénédiction pour nous, tant elle est emblématique de la réalité islamique.

@AOI : aucune surprise, nous avons dit et répété, ici même, que toute cette fange citoyenne, des bobos du Bataclan aux créatures LGBT d'Orlando (oui bon, c'est les mêmes :twisted: ), serait la première à morfler.

Installe le transat et sors les chips, je crois qu'on n'a pas fini de rigoler Image

_________________
Fasciste nauséabond


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 14 Juin 2016, 22:33 
Coran Tanplan
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 07 Avr 2006, 16:08
Messages: 9598
Localisation: Belgique
La Politique des Réfugiés d'Obama : Oui aux terroristes potentiels, Non aux victimes de génocide
par Raymond Ibrahim 14 juin 2016

Traduction du texte original: Obama's Refugee Policy: Yes to Potential Terrorists, No to Victims of Genocide

◾"Les Syriens de toutes confessions sont victimes de cette guerre sauvage et tous, sans aucun doute, sont confrontés à des souffrances inimaginables. Mais les chrétiens et les autres minorités religieuses sont les seuls à être les cibles délibérées de persécution systématique et de génocide." — Le sénateur américain Tom Cotton, le 17 mars 2016.

◾Les chrétiens forment 10% de la population totale de la Syrie - mais représentent moins de 0,5% des réfugiés accueillis en Amérique. Les musulmans sunnites représentent les trois quart (74%) de la population syrienne – mais ils forment 99% des réfugiés accueillis en Amérique. Si une règle de proportionnalité était instaurée, il devrait y avoir 20 fois plus de chrétiens et environ un quart de sunnites en moins dans les quotas de réfugiés accueillis sur le sol américain.

◾L'Etat islamique " profite du torrent des migrants pour y insérer des agents." — James Clapper, directeur des services de renseignement.

◾L'ONU et les États-Unis savent que les réfugiés sunnites terrorisent les chrétiens dans les centres d'accueil ; mais les véritables victimes, celles qui méritent vraiment asile, sont abandonnées alors que leurs persécuteurs sont accueillis « humanitairement ».


L'administration Obama a donné un coup d'accélérateur à une politique qui se caractérise par l'abandon des chrétiens d'Orient et une exposition accrue des Américains au djihad.

L'année dernière, il a été révélé que 97% des réfugiés syriens accueillis aux États - Unis étaient des musulmans sunnites - la secte musulmane qui fournit à l'État islamique ses miliciens - alors que les chrétiens représentaient moins d'un demi pour cent.

Cette disparité a empiré. Du 1er au 23 mai, 499 réfugiés syriens – soit plus que le nombre total de réfugiés admis au cours des trois dernières années - ont été accueillis sur le sol américain. Aucun chrétien n'était du nombre ; 99 % étaient des sunnites (le 1% restant étant simplement répertorié comme « musulman »).

Ces chiffres sont troublants.

Tout d'abord, d'un strict point de vue humanitaire - et l'humanitaire est au fondement de l'accueil des réfugiés - les chrétiens devraient être prioritaires simplement parce qu'ils font partie des groupes humains les plus persécutés au Moyen - Orient. Avec les Yézidis, les chrétiens sont en butte à un génocide perpétré par l'Etat islamique, ainsi que le Département d'Etat l'a récemment reconnu. L'État islamique a systématiquement obligé les chrétiens à abjurer le Christ ou mourir ; il les a asservis et violés ; profané ou détruit plus de 400 de leurs églises .

Le sénateur Tom Cotton (Républicain-Arkansas) a déclaré en mars, « Les Syriens de toutes les confessions sont victimes de cette guerre sauvage et tous, sans doute aucun, sont confrontés à des souffrances inimaginables. Mais seuls les chrétiens et les autres minorités religieuses sont les cibles délibérées de persécutions systématiques et de génocide ».

Les musulmans sunnites ne sont pas massacrés, ni décapités ; leurs femmes ne sont pas violées pour avoir refusé d'abjurer leur foi, ni leurs mosquées brûlées ; ils ne sont pas emprisonnés et tués pour apostasie, blasphème, ou prosélytisme. Au contraire, les sunnites non affiliés à l'Etat islamique sont aussi les acteurs de dizaines d'atrocités semblables contre les minorités chrétiennes chaque mois de l'année partout dans le monde islamique. [1]

C'était à prévoir, les sunnites qui entrent nombreux en Amérique et en Europe - y compris les terroristes qui ont tué 120 personnes à Paris, 32 personnes à Bruxelles, et 12 en Californie - partagent la même haine sunnite officielle à l'égard des non-musulmans « infidèles ». James Clapper, directeur des services de renseignement américain admet que l'Etat islamique « profite du torrent de migrants pour y insérer des agents ».

Même dans l'hypothèse où le statut de réfugié est ouvert et accessible à tous les Syriens sans distinction de religion, les simples données démographiques démontrent le parti pris pro-sunnite et anti-chrétien de la politique d'Obama : les chrétiens forment 10% de la population totale de la Syrie - mais représentent moins de 0,5% des réfugiés accueillis en Amérique. Les musulmans sunnites représentent les trois quart (74%) de la population syrienne – mais ils forment 99% des réfugiés accueillis en Amérique. Si une règle de proportionnalité était instaurée, 20 fois plus de chrétiens devaient être accueillis sur le sol américain et un quart de sunnites en moins.

Même l'excuse donnée par les défenseurs de cette disparité sonne totalement faux : Selon le Haut-Commissariat pour les Réfugiés (HCR), les chrétiens et les autres minorités « craignent que l'enregistrement n'entraine des représailles de la part d'autres réfugiés ». A les en croire, ils auraient fait le choix de ne pas s'inscrire pour demeurer en dehors du processus. Ainsi que l'indiquent différents rapports, cependant, la majorité des réfugiés – sunnites - persécutent les chrétiens jusque dans les centres d'accueil et camps de réfugiés, et vont parfois jusqu'à les tuer. Au cours d'une traversée de la Méditerranée de la Libye à la Sicile, les « réfugiés » musulmans ont crié « Allahu Akbar! » [« Allah est le plus grand ! »] en balançant par-dessus bord 53 chrétiens.

L'ONU et les États-Unis savent que les réfugiés sunnites terrorisent les chrétiens dans les centres d'accueil ; mais les véritables victimes, celles qui méritent vraiment asile, sont abandonnées alors que leurs persécuteurs sont accueillis « humanitairement ».

L'Eglise catholique et plusieurs institutions protestantes sont également coupables. Très récemment, les « réfugiés chrétiens [se sont vus] « laissés tomber » par le pape [Francois] : il avait promis de les ramener en Italie, mais a préféré rentrer à Rome avec des musulmans.

Pareille hypocrisie s'est affichée ouvertement quand les Etats Unis ont accepté d'accueillir des réfugiés du Moyen - Orient. Il y a quelques mois, Barack Obama – élevé en tant que musulman sunnite – a jugé « honteuse » la proposition de donner la préférence aux minorités chrétiennes. « Ce n'est pas américain. Cela ne nous ressemble pas. Nous n'allons pas passer notre compassion au crible de tests religieux » a-t-il laissé tomber de manière méprisante.

Aujourd'hui, de simples statistiques révèlent l'incroyable effet pervers[2] du programme d'accueil des réfugiés : il favorise ceux qui sont en faveur du terrorisme au détriment des rescapés d'un génocide. C'est la politique d'accueil des réfugiés d'Obama qui est « honteuse », « anti-américaine » et qui « ne nous ressemble pas ».

Raymond Ibrahim est l'auteur de Crucified Again: Exposing Islam's New War on Christians (publié par Regnery et le Gatestone Institute, April 2013).

[1] Bien avant que le « Califat » de l'Etat islamique soit créé, les chrétiens ont été et continuent d'être une cible pour les musulmans - les foules musulmanes, les individus musulmans, les régimes musulmans, les terroristes musulmans, les pays musulmans de toutes les origines (arabes, africains, asiatiques, etc.) - et pour la même raison : les chrétiens sont l'infidèle numéro un. Lire Crucified Again: Exposing Islam's New War on Christians pour avoir une idée des centaines d'événements qui ont précédé et favorisé la montée de l'ISIS, et se construire un point de vue sur les doctrines musulmanes qui engendrent une telle haine et un tel mépris pour les chrétiens qui méritent particulièrement de bénéficier du statut de réfugié.

[2] Ces révélations récentes sur les politiques pro-musulmanes et anti-chrétiennes de l'administration Obama correspond à un schéma clair et établi qui découlent des partis pris religieux de son administration. Voici quelques exemples :
◾En invitant des dizaines de représentants musulmans, le Département d'Etat a pris l'habitude de refuser des visas aux représentants chrétiens solitaires.
◾Lorsque quelques chrétiens irakiens persécutés ont traversé la frontière des États -Unis, ils ont été arrêtés, jetés en prison pendant plusieurs mois, puis renvoyés dans la gueule du lion.
◾Quand le gouvernement nigérian a mené une forte offensive contre Boko Haram, tuant certains de ses terroristes djihadistes, le secrétaire d'État John Kerry a lancé un appel pour le respect des « droits humains» des djihadistes, qui eux, ne se privent pas d'abattre et de violenter les chrétiens tout en brulant leurs églises. Plus récemment, Kerry a exhorté le Tadjikistan à ne « pas aller trop loin dans la répression contre l' Islam ».
◾Lorsque les chrétiens coptes persécutés d'Egypte ont voulu soutenir la révolution anti-Frères musulmans de 2013, les États - Unis ont dit « non ».
◾Lorsque les chrétiens irakiens et syriens persécutés ont demandé des armes pour se joindre à la lutte contre l'opposition ISIS, Washington a refusé .

http://fr.gatestoneinstitute.org/8261/politique-refugies-obama

(via Le blog à Lupus)

_________________
Fasciste nauséabond


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 16 Juin 2016, 01:37 
Grand Pope
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 23 Fév 2006, 00:47
Messages: 14749
Beaucoup de "LGBTQRHSUBFUBBDF@HYNL" conservateurs et patriotes commencent à sortir du bois aux USA.

Le fer de lance est Milo Yiannopoulos (voir plus haut dans le fil).

Mine de rien, on approche du dénouement.... Si Trump est élu, alors je pense que la victoire totale sur la religion des bouchers psychopathes peut être obtenue par le biais d'une alliance incluant USA-CHINE-RUSSIE-INDE. L'UE sera devenu la bastion du globalisme, il sera hors jeu.... ou alors le pire des champs de bataille.

Il faut leur taper la gueule à l'arme atomique, rien de moins.... parce que soyez certain que l'arabie saoudite, qu'on peut sans trop se tromper qualifier de tête de la BÊTE, l'a depuis quelque temps (elle a financé la bombe pakistanaise).

_________________
Plus Ultra


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: 24 Juin 2016, 10:56 
Davis
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: 04 Avr 2006, 16:14
Messages: 909
Tuerie d'Orlando : le témoignage d'un homme se présentant comme l'ex-amant d'Omar Mateen
Mis à jour : 23-06-2016 16:24 - Créé : 23-06-2016 14:57

ÉTATS-UNIS – Un homme, qui se présente comme un ancien amant d'Omar Mateen, estime que le tueur d'Orlando était plus motivé par un esprit de vengeance que par l'islamisme.

Image

Miguel, qui assure avoir eu une relation avec Omar Mateen pendant quelques mois, pense qu'il était plus motivé par la vengeance que par l'islamisme.

Son témoignage pourrait relancer les spéculations sur les motivations d'Omar Mateen. Un homme qui se présente comme l'ex-amant du tueur d'Orlando a accordé une interview à Univision, un réseau de télévisions américaines en espagnol. Selon lui, les actes de Mateen étaient plus motivés par une volonté de vengeance que par des velléités islamistes.

L'ex-amant, qui se présente sous le pseudonyme de Miguel, raconte les quelques mois qu'il a partagés avec le terroriste. Tous deux se sont retrouvés à quinze ou vingt reprises dans un hôtel d'Orlando. Selon lui, Mateen était quelqu'un de très gentil, qui ne donnait pas l'impression d'être violent : "Il cherchait simplement l'amour", raconte-t-il.

Selon lui, Mateen éprouvait toutefois "un sentiment de rancune envers la communauté hispanique." Il en aurait notamment voulu à un Portoricain avec qui il aurait des relations sexuelles avant que ce dernier ne lui avoue être atteint du Sida : "Il détestait les Portoricains homosexuels pour ce que l'un d'eux lui avait fait subir". Toujours d'après Miguel, les parents et la femme de Mateen savaient qu'il était gay et il avait été contraint de se marier sous la pression de sa famille.

Pour l'interviewé, il est en revanche peu probable que la religion ait été le motif premier du massacre d'Orlando. "Il disait que l'islam est une religion magnifique, dans laquelle tout est amour. Tout le monde est bienvenu. Les gays, trans, bisexuels… Tout le monde."

Ce témoignage concorde avec les nombreux autres relayés dans la presse américaine, qui assuraient qu'Omar Mateen était homosexuel. Plusieurs clients du Pulse, la boîte de nuit dans laquelle il a tué 49 personnes il y a douze jours, rapportent ainsi l'avoir croisé à de nombreuses reprises, buvant seul dans son coin, parfois jusqu'à en devenir agressif.

_________________
Image

Signature


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 801 messages ]  Aller à la page Précédente  1 ... 49, 50, 51, 52, 53, 54  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher pour:
Aller à:  
cron
POWERED_BY
Traduit par phpBB-fr.com